Qu’est ce qu’une entité, un parasitage subtil ?

Une entité sur ou dans soi, est toujours un parasite, vu qu’elle va se nourrir de votre énergie. Il y a beaucoup d’informations sur le net, parfois justes, parfois fausses, le sujet étant très complexe et n’étant ni scientifique, ni chercheur, vous pourrez vous référer à certains livres (voir à droite) afin de mieux comprendre. Une entité ne se réfère pas systématiquement à un esprit humain ou animal. Voici juste en quelques mots simples une petite explication de base.

A savoir sur les entités et les parasitages

  • les « bonnes » entités, de la nature, des Esprits Supérieurs, « guide, ange, archange, ange gardien, forces de lumières, anges de lumières..) à chacun de verbaliser comme il l’entend
  • les « mauvaises » entités, âmes désincarnées, dangereuses, du bas astral, religieuses, de forces noires, d’animaux, de magiciens noirs.
  • à cela on rajoute les esprits élémentaires venant soit d’autres planètes (voir rubrique extra et intra terrestre),  soit des 5 éléments, eau, terre, feu, bois, métal, de la nature. (voir esprit de la nature) la liste ne s’arrête pas là !

Une entité « boule d’énergie » est souvent mais pas uniquement, l’esprit d’un être humain décédé qui garde dans son âme, toutes ses mémoires de vie, mais aussi elle aura en « elle » toutes ses qualités et défauts, toutes ses émotions bonnes ou mauvaises, rancœurs, méchanceté, égoïsme, vengeance, colère ….   Au moment de la mort elle pourra soit quitter le monde terrestre et décider de monter vers l’au delà via différents plans, soit de rester au plan humain de façon contrainte, subite ou par choix délibéré afin de faire du bien ou du mal, mais aussi par ignorance de sa mort physique. Pour survivre dans le plan terrestre elle devra se nourrir de l’énergie d’être humain, ou d’animaux, mais là il faut bien comprendre qu’elle ne sera pas heureuse n’étant pas à sa « place » elle sera prisonnière, mais de plus sera nocive voir dangereuse pour nous puisqu’elle nous vampirise. Une entité pourra rester des années voir des centaines d’années à errer ou fixer sur un meuble, un lieu, un terrain en attendant de l’aide, d’être libérée.

L’entité va alors se fixer, se loger sur un de nos différents corps subtils, organes, chakras, ligne harique, yeux, oreilles, mais également aussi sur parfois d’autres plans et apporter, déposer ses mémoires mais nous créer, faiblesse, maladies, douleurs, anxiété, angoisses, peur, colère, fatigue chronique, dépression, modifier nos systèmes hormonaux, nerveux, sanguin.. causer des dysfonctionnements, problèmes articulaires, lombalgie etc….

Certaines personnes suffisamment hyper sensible et connaissant bien leur corps pourront les sentir sur elles. Personnellement je vais sentir des chatouillis, des picotements,des aiguilles, une lourdeur, un poids, ou comme une araignée qui se promène, avoir chaud ou froid toujours au même endroit, bref une sensation qui n’est pas humaine.

Il faut faire la différence entre ressentir sur soi, directement sur sa peau et ressentir une présence extérieure à soi ce qui n’est pas du tout la même chose

Dès la première consultation c’est ce que je recherche en premier, afin de libérer et de soulager le consultant et le résultat sera souvent immédiat. Meilleure vision, sensation de légèreté, visage reposé, regard pétillant, bâillement…  
Entité ignorant sa mort physique : accident de voiture, de moto, crise cardiaque, mort subite, mort sur champs de bataille, assassinat, attentat, explosion, décès lors d’une opération médicale,… toute mort survenant d’un coup, sans « préparation » psychologique consciente ou inconsciente. Cette entité d’ayant pas vu sa mort venir, ne saura pas que son corps physique n’existe plus, elle ne comprendra pas que personne d’humain ne lui parle, elle voudra parfois communiqué mais ne sera pas entendu. Elle sera donc triste et perdue et pourra soit rester sur le lieu de sa mort, ou se réfugier pas très loin, soit aller retrouver ses proches pour essayer de rentrer en communication avec eux.

Entité connaissant sa mort physique mais refusant de partir

Une entité peut vouloir rester par attachement au près des siens, de sa maison, près d’une personne qui l’aura accompagné à partir, pensant pouvoir aider, conseiller, guider, ce qui n’est pas totalement faux, si ce n’est qu’elle va se nourrir de l’énergie de cet humain et donc le fatiguer, l’épuiser, le vampiriser. Il faudra l’aider à monter d’en d’autres plans afin qu’elle puisse continuer à « vivre » mais d’une autre façon, sous une autre forme, ce qui ensuite ne l’empêchera pas de venir aider ses proches si cela lui est possible ou autorisé. Elle pourra par cette aide ensuite se réincarner ou rester dans l’autre monde pour effectuer un travail défini. Elle pourra aussi décider de rester par colère ou vengeance, pour détruire, déranger cet être humain.

 

Entité et ondes nocives fixées à un lieu

Combien d’entités trouvons nous dans les anciennes maisons familiales ou pas, pierres, terrains agricoles, écuries, fermes, arbres, puits, lieux d’accidents, mais aussi meuble, lit, sous sol, grenier, voiture, camion, moto, etc… Elles peuvent se manifester de différentes façons. Bruit, craquement, odeurs, musique, chaleur ou fraîcheur, court en d’air, objet qui se déplace, frôlement, chair de poule à un endroit précis du corps, plante qui meurt, animaux toujours malades, agressifs ou trop calmes…  Une fois écarté les éventuelles problèmes géobiologiques, la question sera de savoir à qui nous avons nous à faire. Avec mes cadrans il me sera très simple et rapide de le savoir et de le verbaliser. Entité familiale, étrangère, ou ondes nocives de magie, de rituel ? bactéries, pourriture, mémoire de maladie,..la liste serait trop longue. Aidé par la médiumnité je peux recevoir aussi beaucoup d’informations détaillées.

Ne pas faire n’importe quoi !!! jamais mais jamais je ne travaille, sans mettre présentée au Gardien du Seuil, sans avoir vérifié si j’avais les connaissances, les compétences et l’autorisation de nettoyer et de libérer. Dans le cas contraire je demande si mon ami prêtre peut intervenir, si oui, alors il fera le travail. Parfois la réponse peut-être négative, je vais chercher pourquoi. Faudra t-il ma présence, trouver des prières particulières, un horaire précis, le matin tôt, le jour, le soir, la nuit, etc… Encore une fois je le répète ce n’est pas un jeu, cela peut-être très dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *