Comment scanner l’aura

Scanner l’aura d’un patient s’est permettre une meilleure communication entre elle et vous.

Pour cela vous allez vous frotter les mains, l’une contre l’autre jusqu’à que vous ressentiez une forte chaleur (même technique que pour le magnétisme).

Placez vos mains à une vingtaine de centimètres du corps, fermez les yeux, longez-le tout le long.

Si pendant votre « inspection » vous ressentez comme un froid, on fort picotement dans le creux de la main, une forte chaleur, une sensation que votre main est aspirée, cela signifie que vous avez détecté un trou dans l’aura.

Je vous rassure cela n’a rien de grave, cela signifie juste qu’à un endroit précis, vous possédez une forte dose d’énergie (positive ou négative, il faut juste rétablir au même niveau).

Ces dernières sont du souvent à une ancienne opération, une vieille fracture, ou que vous êtes tombé sur un organe (qui est ou qui devient) malade.

Donc une fois le trou dans l’aura détectée y appliquer le traitement adéquat.

Traitement d’une personne par plusieurs praticiens (ou maîtres) en même temps.

Si un jour vous décidez, pour une raison ou pour une autre, que pour une personne vous voulez lui donner une très forte dose d’énergie, suite à une maladie grave, et que vous désirez obtenir rapidement des résultats, alors vous pouvez dans ce cas, traiter cette dernière à plusieurs.

2 possibilités :

  • Le patient et les praticiens sont dans la même pièce.

Chacun se dessine ses symboles (honshazehshonen, chokurei, seiheki, shikaseiki) sur la paume des mains et les nomme 3 fois.

Chacun de son côté fait son appel à l’énergie céleste.

Et chaque praticien va s’occuper d’une partie du corps (tête, côté gauche du tronc, côté droit du tronc, les jambes) et à eux tous vont donner un traitement complet, mais vont rester plus longtemps sur chaque position.

  • Le patient et les praticiens sont chacun chez eux.

Les points important pour un résultat optimal :

  • réunir le plus possible de praticiens. (Nous nous arrangions toujours pour être une vingtaine.)
  • de choisir des praticiens sérieux.
  • un très bon timing.
  • un maximum d’information sur la personne à traiter.
  • une bonne communication entre les praticiens. (Surtout pour les informations et le timing)

Donc une demi-heure avant l’heure convenue (pas besoin de timing pour se préparer), chacun se dessine ses symboles (honshazehshonen, chokurei, seiheki, shikaseiki) sur la paume des mains et les nommer 3 fois.

Chacun de son côté fait son appel à l’énergie céleste.

Puis encore une fois toujours chacun de son coté on va se prodiguer un soin énergétique sur les yeux, les oreilles, les tempes, sur le crâne (ou septième chakras), le cœur.

À l’heure convenue, chacun va s’installer confortablement, l’un d’entre vous (en général celui qui dirige) va créer un canal de lumière entre le patient et la source divine. Une fois fait, tous les praticiens vont se connecter au patient (voir le traitement à distance) et insuffler l’énergie au patient. La durée du traitement dépend du résultat escompté, de la maladie du patient, de la disponibilité des praticiens… En général cela dure entre 20 minutes à 1 heure.

Une fois fini n’oubliez pas de remercier les énergies, puis de les couper.

Et dans un futur proche de vous informer sur l’évolution de la santé du patient à qui vous avez envoyé toute cette énergie, et voir si ce dernier nécessite de nouveaux traitements.

Traitement pour une personne à distance

On est parfois amené à traiter une personne qui se trouve loin de nous, mais qui nécessite notre aide pour des soins énergétiques.

Cette technique va vous paraître un peu compliquée au premier abord, mais en fait, vous vous rendrez vite compte qu’elle est simple et très efficace.

Vous devez vous installer confortablement,

Dessiner chokurei dans la paume des mains.

Faire appel à l’énergie divine.

Se prodiguer un soin énergétique sur les yeux, les oreilles, les tempes, sur le crâne (ou septième chakras), le cœur.

Vous allez tracer sur la paume de vos mains les 4 symboles dans l’ordre (honshazehshonen, chokurei, seiheki, shikaseiki) et les nommer 3 fois.

Faites un appel à l’énergie divine, mais cette fois pas pour vous, mais pour cette tierce personne.

Puis créer un contact en visualisant cette personne.

Si vous connaissez la personne à laquelle vous allez prodiguer des soins d’énergies, il vous suffit de la visualiser.

Si vous ne la connaissez pas, plusieurs solutions, une photo (aujourd’hui avec Internet c’est facile de recevoir des photos), sinon vous devrez vous contentez de son nom, prénom, date de naissance, et un maximum de renseignements sur le physique de la personne ce qui vous permettra de la visualiser.

Une fois ce contact établi, visualiser vos mains effectuant les positions nécessaires sur la personne.

Si vous avez du mal à visualiser, je vais vous donner une technique qui va vous y aider.

Prenez un ours en peluche ou une poupée, et chaque partie de leurs « corps » représentera la même partie sur cette personne.

N’oubliez pas à la fin de remercier, puis de couper les énergies, afin de ne pas les gaspiller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *